Vivre avec.. des ovaires défaillants

 * ♥ ♥ ♥ Attention cet article va être imagé par des images de vagins ! ♥♥♥ *

Aloha !

Aujourd’hui on se retrouve pour un article très très particulier. Je vais vous parler du syndrome qui me pourrit la vie depuis quelques temps.   

vagina.gif

Donc je suis atteinte du syndrome des ovaires micropolykystiques, encore appelé SOPK ou syndrome de Stein-Leventhal. Ce syndrome, touche entre 5 et  10% des femmes françaises de nos jours. C’est un trouble hormonal (augmentation inhabituelle de la production d’androgènes (hormones mâles) dans les ovaires). Ce syndrome altère la croissance des follicules ovariens et perturbe la production d’ovules. Du coup, plus de chance d’avoir des difficultés à la procréation, voir l’infertilité…

Les ovaires peuvent quant à eux augmenter de volume ce qui engendre des symptômes très variables d’une femme à l’autre, tels que des cycles menstruels irréguliers, une pilosité excessive et de lacné, perte de cheveux. De la constipation, de la perte d’appétit, prise de poids voir obésité… En plus des symptômes cité précédemment, on peut rajouter des douleurs  au niveau des l’ovaires, des nausées pendant le cycle menstruel.
(J’ai mis en gras les symptômes dont je suis atteinte) 

Inflammation-des-ovaires.png

D’ailleurs les filles, il n’est pas normal d’avoir mal pendant nos règles ! Et il faut consulté si vous avez des douleurs.

Le diagnostic 

Il y a environ 16  ans je souffre d’un déréglement hormonal. On me disait que c’était la faute de la pillule. Puis tout à basculé (je me la joue dramaqueen là) le 25 juin 2017, je me suis fait retiré un kyste sur l’ovaire droit. Un kyste de la taille d’une balle de tennis… Bref, je vous passe l’histoire des douleurs, le passage aux urgences, les détails de l’opération, le post-opératoire et les rendez-vous interminables chez les gynécos…

J’ai vu 2 gynécologues, la première est celle qui m’a opéré. Malgré le fait que je refuse la pilule, elle me l’a prescrite. J’ai très mal réagi à la pilule…
Il faut savoir que la pilule, « bloque » l’ovulation. Dans le cas du SOPK, si il n’y a pas d’ovulation techniquement, il n’y a pas de douleur. De plus la pilule, contient des hormones qui régulent le déréglement hormonal généré par le SOPK.
Elle m’a dit que c’était dans ma tête. À partir de là, comment vous dire que j’ai sérieusement pensé que je suis une chochotte qui ne supporte pas la douleur.

Du coup, j’ai faits comme toutes les personnes normales : je suis allé sur le internet. Bon comment vous dire que d’après le site j’avais soit un cancer de l’ovaire soit une grossesse intra-utérine haha !

Donc j’ai vu un second gynécologue, qui m’a dit que c’était musculaire. Je suis sortie de chez lui avec une ordonnance pour du doliprane et 10 séances de kyné… Quand j’ai appelé le kyné, et que je lui ai expliqué le pourquoi du comment, là il m’a rigolé au nez!

Du coup, c’est mon médecin traitant qui m’a cru, faut dire qu’il m’a vu en larmes 25 fois  (j’abuse un peu hein!) en 6 mois, qui a posé le diagnostic après des échographies.

Le diagnostic peut être posé par votre médecin traitant, comme par votre gynécologue. Le fait d’en parler avec le médecin généraliste peut être moins gênant qu’avec notre gynécologue.

 

Le traitement

Aujourd’hui, aucun traitement ne permet de guérir cependant les médecins peuvent prendre en charge certains symptômes. 

Un mode de vie sain, une alimentation équilibrée ainsi qu’une activité physique quotidienne constituent une partie importante du traitement du SOPK. (Cependant, en fonction des douleurs certains sports sont à proscrire. Il faut en parler à son docteur !)

giphy-2.gif

Les traitements médicamenteux permettent quant à eux de régulariser le cycle menstruel, de diminuer la pilosité et l’acné. Parmi ceux-ci, un traitement hormonal contraceptif et des crèmes antiacnéiques sont souvent prescrits. Quant à l’excès de pilosité, différentes solutions existent telles que les antiandrogènes, la décoloration des poils, le traitement au laser ou une crème ralentissant la pousse du poil par un mécanisme non hormonal. Enfin vous aurez compris, c’est la merde !

Et maintenant..

Maintenant, mon médecin traitant est en train de revoir son diagnostic. C’est peut-être un signe Endométriose, et là ça va être plus grave. Mais je préfère ne pas y penser. Donc je fais des prises de sang pour vérifier si je n’ai pas de truc dans mon sang, je vais passer un scanner pour vérifier mon endomètre et mes ovaires. Bientôt je vais devoir prendre un rendez-vous avec un endocrinologue pour vraiment trouver une solution….

Bref, j’ai écrit cet article, très personnelle. Pourquoi ? Parce que au quotidien, ça me pourrit la vie. Faire des crises de douleurs à en vomir, être bloqué au lit allongées parce que les douleurs sont insupportables. Je me fatigue plus vite qu’avant. Ma vie social en a pris un coup.  J’achète même des pantalons de grosses, car en période de crise j’ai le ventre super-gonflé. J’ai pris du poids, je met la plus part du temps des vêtements super amples pour cacher mes formes. J’aime plus trop mon corps.


Certains penseront que j’ai écris cet article pour me faire plaindre, d’autre penseront que je l’écris pour attiré l’attention sur moi. Mais pas du tout, j’avais juste envie de vous parler de ce problème. On parle beaucoup de Endométriose, mais du SOPK . Je pense que j’avais besoin d’en parler ouvertement, et ne pas le garder pour moi.  J’ai fais énormément de recherche pour vous en parler le plus « médicalement » possible et pas seulement vous dire « j’ai tout le temps mal » .

Je voudrais juste remercier Mon chéri, Sarah (ma meilleure amie ♥), mes proches (Coucou Mamie, je sais que tu lis mon blog), Alice, Yasmina &  Libertad (Em bambe bébé ♥) sans vous je serais dépressive ♥♥♥

 

Pour plus d’info, tu peux lire les articles de la bloggeuse Mabichelife (ici & ici) qui sont très bien écris ! 🙂 ♥ 

LoRelacional_friends

 

On se retrouve très vite ! Besos ♥ 

Tumblr_o1xtp8oVAZ1u76v57o3_250

3 commentaires sur “Vivre avec.. des ovaires défaillants

Répondre à Eternelle Reveuse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s