Dear Déborah…

*Avant toute chose, je tenais à vous informer que j’ai écris cet article sur les conseils de ma psy, et non pas pour faire mon intéressante.Il faut savoir que j’ai commencé à écrire cette article dès mon premier rendez-vous avec la psy, et j’ai écris la fin aujourd’hui (le 9 novembre donc). Cordialement, Débo ☼*

 

Chère Déborah, 

Aujourd’hui je t’écris parce que tu vas mal, tes crises d’angoisse, tes doutes et tes cauchemars sont revenu…
Et je sais que tu ne peux pas et ne veux pas affronter ça toute seule. 

Tu as l’impression d’avoir perdu tes repères, tu es déboussolé. Tu recommences à cacher ton corps, sous des pulls amples, des gros pulls amples. Ce corps que tu avais commencé enfin à accepter il n’y a pas si longtemps. Il n’y a pas si longtemps, tu prenais plaisir à t’habiller, à mettre ton corps en valeur.

Puis un matin, une mauvaise voix dans ta tête, cette mauvaise voix qui il y a quelques mois t’a poussé à aller voir une psychologue. Cette petite voix, que tu as réussie à l’ignorer, avec l’aide de la psy. La psychothérapie c’est finis et cette petite voix, est revenue, et elle a repris le dessus… 

Tu as l’impression d’être jugé sans cesse, chacun de tes gestes, de tes paroles. Tu te sens rejeté par tes amis(e)s, tu ne sais plus à qui faire confiance, à qui te confié.. Ta meilleure amie est au Canada, elle te manque. 

Et puis, dès que tu veux te ressaisir, il y a toujours cette petite voix qui te décourage. Cette petite voix, qui des fois te fais pleurer sans raison (tu sais ce n’est pas grave si y a plus de yaourt à la pêche, ou s’il n’y a plus de thé vert..) , qui te fait angoisser pour rien. 

Ma petite Déborah, quand tu seras au plus bas moralement, physiquement, relis cette lettre. Tu verras que le plus dur est passé, tu as admis que tu ne vas pas bien, et que surtout il y a la rediffusion de Charmed sur 6Ter, que tout les Harry Potter sont sur Netflix. Regarde toi, tu es belle, tu n’a pas à angoisser, tu n’as pas à avoir peur.  Tu es une fille géniale, et on arrivera à faire taire cette petite voix, ensemble, promis !

T’es belle, je t’aime,

Déborah ! 

 

2 commentaires sur “Dear Déborah…

Répondre à fbeautyy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s